UNE SEMAINE A NIMES



CE PROGRAMME S'INSCRIT DANS LE CATALOGUE      

A PORTEE DE RAILS






L'esprit de ce voyage est donné par le choix d'utiliser, en groupe, le train et le bus pour accéder, visiter et rayonner autour de Nîmes. Le premier accès se fait en train (TGV PARIS - NIMES en moins de trois heures). Le carnet de voyage prend toute sa place : il détaille le programme, donne de bonnes adresses mais aussi les horaires des trains et des bus pour les excursions. Il est associé au PASS EVASIO'CULTURE du Grand Site Occitanie Nîmes - Pont du Gard - Uzès lié aux trajets LiO TER. Le voyage valorise les patrimoines : il fait le lien entre l'histoire romaine de Nimes, le Pont du Gard, le Rhône et la Méditerranée. Le voyage est gourmand : il commence avec un chef, ouvre sur la découverte des paysages agricoles et des productions gardoises. Il célèbre à sa façon l'Année européenne du rail, avec un trajet en Train à Vapeur des Cévennes. Le nombre et l'ordre des journées sont à combiner. La journée avec le chef est un dimanche. Le voyage favorise le bien-être : l'appart'city Nîmes Arènes **** a été choisi pour son architecture haussmannienne, son confort incluant une cuisine équipée dans chaque appartement et un espace fitness et sauna mais surtout pour sa très grande proximité de la gare, des halles et des monuments de celle qu'on nomme la Rome française.


Le prix de 878 euros par personne comprend :

  • La remise d'un carnet de voyage conçu par Murielle 
  • Le pass EVASIO CULTURE 7 jours de l'Office de Tourisme de Nîmes
  • Sept nuits et petits déjeuners à l'appart'city de Nimes Arènes **** incluant ménage journalier et accès sauna et fitness
  • Une ½ journée avec le chef Damien Sanchez : courses, cours de cuisine et repas

Programme OUI CHEF de l'Office de Tourisme de Nîmes

  • Une location de vélo sur une journée à la gare de Beaucaire
  • Une visite-dégustation et un pique-nique au château Mourgues du Grès
  • Une visite-dégustation/goûter au domaine Petit Mylord
  • La visite du musée des vallées cévenoles, Maison Rouge
  • Un déjeuner à l'Arrêt gourmand à Saint-Jean du Gard
  • Un trajet TVC de la gare de Saint-Jean du Gard à la gare d'Anduze
  • La visite de la Bambouseraie d'Anduze
  • Le tour des remparts d'Aigues-Mortes
  • La location pour 4 heures d'un vélo tout chemin à assistance électrique à Aigues-Mortes
  • La balade à vélo en liberté à travers le salin d'Aigues-Mortes (12 km - Salins du Midi)

Le prix ne comprend pas :

  • Les boissons des repas, les achats chez les producteurs visités et les dépenses personnelles

En 8 jours et 7 nuits, à partir de 878 euros, en studio équipé de deux lits avec cuisine en résidence hôtelière **** (groupes à partir de 8 personnes)


Jour 1 : Voyage dans la romanité nîmoise

C'est la journée d'installation dans la résidence hôtelière et d'une première découverte de la ville. C'est l'occasion de commencer à utiliser le PASS. Il permet de profiter sur les 7 jours de 5 % de réduction à la boutique de l'Office de Tourisme, d'une visite guidée ou d'une balade en petit train dans Nîmes et de visiter durant le séjour Les Arènes, La Maison Carrée, La Tour Magne, Le Musée de la Romanité, Le Musée d'Art Contemporain Carré d'Art, Le Musée des Beaux-Arts, Le Musée d'Histoire Naturelle, Le Musée du Vieux Nîmes, Le Musée des Cultures Taurines Henriette et Claude Viallat, et Le Pont du Gard.

Jour 2 : Expérience culinaire nîmoise (le dimanche seulement)

Le rendez-vous est donné de bon matin aux Halles de Nîmes avec un chef étoilé. Damien Sanchez, amoureux de sa ville et de la cuisine, privilégie les circuits courts et les producteurs gardois. Il accompagne un tour de marché pour faire les courses et introduire le bel et bien manger autour de Nîmes. Il parle produits et spécialités puis recettes. C'est dans la cuisine de son restaurant tout proche, le SKAB, que se poursuit l'aventure culinaire. Les produits achetés sont cuisinés, de l'entrée au dessert, et dégustés avec le chef. Ce grand moment de cuisine est suivi d'un temps libre pour visiter, flâner et profiter de la ville.


Jour 3 : Rendez-vous à Beaucaire

A L'arrivée du train, à Beaucaire (17 minutes en TER de Nîmes), des vélos sont distribués pour un circuit (25 kilomètres environ) qui associe découverte des paysages à rencontres avec des producteurs et dégustations dans deux domaines labellisés ACCUEIL VELO. Le premier est niché entre vignes et vergers, en piémont des Costières de Nîmes. François est vigneron et Anne responsable commerciale du Château Mourgues du Grès. Avec leur équipe, ils ont des engagements forts : agriculture biologique et biodynamie mais aussi valorisation des patrimoines et interprétation des paysages et de la nature. Anne est aussi géographe de formation. Ils proposent un circuit de découverte du domaine, ponctué de vidéos qui parlent de paysage, de nature, d'histoire et d'archéologie. A l'heure du déjeuner, un pique-nique est associé à une dégustation de leurs vins marqués par la double influence du Rhône et de la Méditerranée.

La seconde étape est sucrée. Au Domaine du Petit Mylord, Valérie et sa fille, Nadège, accueillent les visiteurs comme des amis. Valérie est agricultrice et a plaisir à faire visiter son mas provençal du XVIIIè siècle et à raconter son activité. Elle cuisine aussi des confitures et des confits de fleurs (coquelicot, pissenlit...) dont une dégustation est proposée, le temps d'un goûter. La fin de journée est laissée libre à Nîmes.

Jour 4 : Embarquement pour les Cévennes.

C'est en bus LiO que démarre la journée, direction Saint-Jean du Gard. La visite du musée des vallées cévenoles, MAISON ROUGE, plonge dans l'histoire locale. Un clin d'œil est ensuite fait à 2021-2022 ANNEE EUROPEENNE DU RAIL. Un déjeuner est servi en gare de Saint-Jean du Gard au restaurant l'Arrêt gourmand, qui sert des produits locaux. Puis arrive l'heure de monter dans le Train à Vapeur des Cévennes qui parcourt la vallée des gardons. La ligne a été inaugurée en 1909, après un très important chantier imposé par le relief accidenté. Abandonnée par la SNCF, la ligne est exploitée depuis 1987 par la Compagnie Internationale des Trains Express à Vapeur. Le Train touristique est attachant : il dessert des lieux de visite de grand intérêt pour un voyage en slow tourisme. Tracté par sa vaillante locomotive à vapeur, il va de viaducs en tunnels, traverse les paysages de la vallée des gardons au rythme des chemins de fer d'autrefois.

Sur 14 kilomètres, en ¾ heure de trajet, entre Saint-Jean du Gard et Anduze, les paysages vus du train sont grandioses, les jets de vapeur et les sifflets des chefs de gare créent une ambiance incroyable. Un arrêt est prévu à la Bambouseraie, pour la visite du jardin botanique. Quel plaisir de descendre du train pour aller se promener dans ce jardin exotique ! Le dépaysement est total au milieu des bambous et des jardins d'ambiance créés dans ce parc de 35 hectares.

A l'arrivée en gare d'Anduze, on peut conseiller une visite d'atelier de potier fabriquant les célèbres vases, une balade dans les ruelles de la ville « Porte des Cévennes » ou au bord du gardon avant peut-être un café en terrasse. Le bus de retour rejoint ensuite Nîmes.

Jour 5 : Duché d'Uzès et Pont du Gard

Le bus au départ de Nîmes dessert le site du Pont du Gard et Uzès, permettant d'organiser la journée autour de ces deux visites. Un mercredi matin, il est conseillé de commencer par la découverte d'Uzès car le marché de la place aux herbes est un monument gourmand à ne pas manquer : il est réservé aux producteurs. Premier Duché de France au XIIème siècle, la ville est un musée en plein air propice à la flânerie et à de belles découvertes gustatives de saison : truffes, vins...

La découverte du Pont du Gard poursuit le voyage dans le temps. Le Pont du Gard est un pont à trois niveaux destiné au passage d'un aqueduc romain qui conduisait l'eau d'Uzès à Nimes. Il a probablement été bâti dans la première moitié du Ier siècle de notre ère. Le site propose de nombreuses expositions permanentes et temporaires. Si la météo le permet, le parcours en plein air « Mémoires de garrigue » raconte l'histoire du paysage méditerranéen, des terroirs locaux et des vestiges de l'aqueduc romain.

La fin de journée est libre à Nîmes.

Jour 6 : En train à Montpellier

Les horaires sont nombreux entre Nîmes et Montpellier et le trajet en train ne dépasse pas ¾ heure. Cette proximité est saisie pour une journée de découverte totalement libre de la ville méditerranéenne. Le carnet de voyage décrit des options possibles et fournit de bonnes adresses : réserver une visite guidée du centre ancien appelé l'Ecusson, visiter le musée Fabre ... déjeuner en terrasse, prendre un vélo pour faire une balade sur la plage, passer du temps au jardin des plantes, dîner aux Halles du Lez... et rentrer dormir à Nîmes.

Jour 7 : Aigues-Mortes et la Camargue

La dernière excursion en train (40 mn) a Aigues-Mortes pour destination. Le carnet de voyage prévoit de faire le tour des remparts et de découvrir la Tour Constance. Le chemin de ronde domine la Camargue et le Salin. L'ambiance à l'intérieur des remparts est agréable et les centres d'intérêt sont variés : architecture militaire du XIIIème siècle, histoire du premier port au sud de Saint-Louis utilisé pour partir aux croisades... spécialités culinaires autour de la gardiane de taureau, du riz de Camargue et des vins des sables. L'après-midi, des vélos sont mis à disposition pour 4 heures chez un loueur proche de la gare. L'itinéraire (25 km au total) commence par rejoindre la Tour Carbonnière pour entrer dans la Petite Camargue. La Tour fortifiée a aussi été construite à la fin du XIIIème siècle, pour protéger la ville fortifiée. Sa terrasse offre une vue panoramique et un sentier de découverte a été créé dans le marais alentour. La faune et la flore y sont exceptionnelles : poules d'eau, hérons cendrés, chevaux et taureaux de Camargue... salicornes, orchidées. En quittant l'ancien péage, le parcours revient vers l'ancienne ville royale pour rejoindre la balade à vélo en liberté proposée par les Salins du Midi. C'est une immersion dans l'activité salicole. L'espace entretenu par les sauniers est un écosystème riche, lieu de reproduction des oiseaux migrateurs et de concentration de flamants roses. On récolte du sel ici depuis toujours et aujourd'hui 10 sauniers perpétuent la tradition, gérant les mouvements des eaux, en fonction des coups de vent et des orages et de la salinité et récoltant sels et fleur de sel de Camargue. Un passage par la boutique et vient l'heure de rendre les vélos et de reprendre le train pour une dernière soirée à Nîmes.